Je me suis toujours demandé pourquoi on ne voit que très peu de racisés dans les productions cinématographiques françaises. Les films qui sortent en France chaque année manquent cruellement de racisés à mon sens. Surtout en les comparant aux productions anglo-saxonnes. Ce qui est navrant aussi c’est d’entendre dire par certains qu’on ne voit pas assez d’acteurs racisés dans les films parce qu’il n’y en a pas assez sur le marché… Mais est-ce qu’on leur donne leur chance à ses acteurs-là ?

Les acteurs racisés sont, comme le reste des citoyens français, eux aussi victimes de racisme. Appelés pour jouer l’arabe, le noir ou le chinois de service. Pour conforter le public blanc dans ses stéréotypes… Mais comme si ce n’était pas assez, une nouvelle forme de racisme, disons de “nettoyage ethnique” se développe. Cette mode est le fait de prendre des acteurs arabes et de les faire jouer des personnages français de souche ou européens. L’assimilation forcée, mais complètement bancale, dont rêvent certaines élites d’extrême droite.

 

Roshdy devient Marco, Reda devient le commandant Grandchamp

Dans le film Le Jeu, Roschdy Zem joue le rôle d’un franco-italien, Marco. Pourquoi ? Il joue le rôle d’un homme beau, propre sur lui et qui semble avoir une assez bonne situation mais rien d’extraordinaire et dont sa compagne est blanche et s’appelle Marie. Dans ce film ce couple va diner chez des amis et décident durant la soirée de jouer à un jeu. Chacun met son téléphone sur la table et quand un téléphone sonne, son propriétaire doit décrocher et mettre le haut-parleur ou lire à haute voix le message reçu. Aujourd’hui encore je n’arrive pas à comprendre pourquoi Roschdy Zem ne pouvait pas jouer un personnage arabe comme il l’est, et qui aurait une femme française blanche et qui irait diner chez des amis blancs. Oui c’est possible. Pourquoi vouloir absolument effacer l’origine nord-africaine d’un acteur lorsqu’il est bon et l’empêcher de jouer le rôle d’un homme français, comme n’importe quel autre homme français, mais avec ses origines maghrébines. Jouer dans un film où il n’interprètera pas le rôle d’un dealer, d’un terroriste ou d’un mari ou frère jaloux et macho…

 

Roschdy Zem (Marco) dans Le Jeu

 

Un autre excellent acteur à qui on a voulu aussi nettoyer ses origines est Reda Kateb dans le film Le chant du loup. Notre ami Reda joue le rôle du commandant Grandchamp, un nom pas vraiment nord-africain et qui sincèrement ne colle pas trop au personnage. C’est faux. Le problème n’est pas l’acteur mais le nom qu’on lui donne et le rôle qu’on lui fait jouer. Pourquoi il ne s’appellerait pas le commandant Kateb ? Pas assez français comme nom surement pour que certains spectateurs puissent se projeter dans le personnage.

 

Reda Kateb (Commandant Grandchamp) dans Le Chant du Loup

 

Il y a encore d’autre exemples comme dans le film Coexister où Amelle Chahbi s’appelle Alexia. Dans la série Netflix Plan Coeur Sabrina Ouazani jouera le rôle de Charlotte.

 

Réadapter une histoire vraie en une histoire moins arabe

Une autre technique permet de faire disparaitre même le problème d’engager des acteurs arabes. Lorsqu’on veut adapter une histoire vraie où le protagoniste est arabe, c’est simple, il deviendra noir dans le film. Après tout ils viennent tous d’Afrique non ? Je prends pour cette affirmation deux films dont un très connu. Dans Intouchables, Omar Sy joue le rôle de Driss, jeune d’origine sénégalaise. Il interprète le rôle celui qui dans la vraie vie s’appelait Abdel et était d’origine algérienne. Dans le film l’Ascension, Ahmed Sylla joue le rôle de Samy Diakhaté, jeune d’origine sénégalaise, pour raconter l’histoire de l’escalade de l’Everest du franco-algérien Nadir Dendoune. Même constat…

Bref, le racisme d’état en France se ressent aussi dans le milieu artistique. On pourra parler dans d’autres articles de la non-nomination ou la sous-représentation des personnes racisées (souvent noires) pour les récompenses musicales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.