“You know what the most dangerous thing in America is, right? N**** with a library card”

Brother Mouzone, The Wire

 

Cet article est le premier d’une série d’articles qui auront pour thème tout ce qui pourra mener à l’émancipation totale des racisé.e.s en France. À imposer le respect et l’égalité avec tous les français qui veulent réussir. La citation plus haut est une ébauche de réponse. Mais je vais développer un peu plus l’idée. Ici il ne s’agira pas d’utiliser son réseau, il ne s’agira pas non plus de défaitisme du type “on réussit mieux quand on nait riche”. Ici on s’intéressera seulement sur ce qu’on peut contrôler et changer, seulement sur les choses sur lesquelles on peut avoir un impact. Les trois armes utilisées seront classées par la moins chère (gratuite) a la plus chère.

Avec quelles armes les racisé.e.s pourraient prendre le pouvoir? Une chose commune à toutes ces armes sera l’exercice de la lecture, de l’apprentissage et de la curiosité intellectuelle. Qu’il est important de lire ! Pour être complétement honnête, j’ai commencé à apprécier la lecture qu’à l’âge adulte. J’ai toujours détesté lire quand j’étais au lycée et quand on nous faisait lire des classiques. Cela n’a pas changé plus tard en classes préparatoires. Et je me suis rendu compte qu’on ne pouvait pas faire aimer la lecture aux gens en les forçant de lire des livres spécifiques. On devrait laisser le choix aux étudiants de choisir un livre à lire et à analyser. Ou alors leur donner une liste assez longue à lire (au moins 50 livres disons). On ne peut rendre une personne fan de séries si les premières séries qu’elle regarde sont choisies par le ministère de la culture.

Lisez des livres. Des livres qui vous intéressent mais aussi que vous pensez auront un impact positif sur vous. Prenez le temps de lire. Si on trouve le temps de regarder des séries et des films sur Netflix ou des vidéos Youtube on doit probablement avoir le temps aussi d’apprendre quelque chose d’intéressant, de stimuler notre cerveau autrement. Apprenons à lire et apprenons à aimer lire et aimer apprendre.

 

1) Une carte de bibliothèque

 

 

C’est le meilleur moyen de lire gratuitement. Le prix moyen du livre en France est entre 10€ et 20€ (hors livres classiques et Livre de poche). Avec une carte d’abonnement à votre bibliothèque municipale vous pouvez espérer de lire des livres récents et des bestsellers gratuitement. Le nombre incalculable de livres que j’ai pu lire grâce à la carte de ma bibliothèque locale ! Je pense qu’on n’est pas loin d’un SMIC. À vrai dire si je n’avais pas accès gratuitement à ces livres je ne les aurais probablement jamais lus. Quand on est étudiant, on n’est pas forcement prêt à mettre 20€ dans un bouquin de 300 pages, en moyenne. Merci à la bibliothèque municipale et au service public !

 

2) Une liseuse électronique

 

 

À un moment donné, en devenant un lecteur plus assidu, en cherchant à lire des livres en anglais, en rentrant dans le marché de l’emploi avec un salaire qui tombe tous les mois, on commence à avoir un pouvoir d’achat qui nous permet de passer l’étape supérieure. Je suis un grand fan des liseuses. Cela nous donne accès à tous les livres vendus sur Amazon (ou sur d’autres sites comme la FNAC). Mais aussi à des livres achetés en ligne ailleurs (on peut copier-coller des livres directement sur la machine).

Avec ma liseuse, je peux lire des livres en anglais et utiliser le traducteur intégré juste en appuyant sur le mot à traduire et avoir instantanément la traduction. Même chose pour les mots en français et leur définition dans le dictionnaire français intégré. On peut surligner les passages sans abimer le livre (eh oui). Il y a le pourcentage de lecture restant dans le chapitre ou dans le livre. Il est possible de reprendre le livre là où on l’a laissé (un peu comme sur Netflix) sans se soucier d’utiliser un marque-page ou de se rappeler le numéro du chapitre. Bref la Kindle c’est la vie.

Je peux comprendre les gens qui disent “je préfère avoir un vrai livre que je mets dans ma bibliothèque, sentir le toucher des feuilles blablabla…”. Mais parfois il faut vivre avec son temps (et profiter des technologies qui nous simplifient la vie). C’est un peu comme dire je veux un téléphone portable avec des touches physiques au lieu d’un smartphone. Aussi, quand vous voyagez, vous avez toute votre bibliothèque sur la Kindle qui voyage avec vous (vous faites un gain de place et de poids). Une liseuse est plus compacte que la plupart des livres en vente. Si comme moi vous lisez en moyenne trois livres en parallèle, ça devient très vite pratique de ne pas avoir à choisir quel livre prendre en partant en voyage.

L’achat d’une liseuse a grandement amélioré ma capacité à lire et mon plaisir de lecture. Je lis plus de livres et plus souvent, plus vite, mieux. Ce petit objet a été un de mes meilleurs investissements tech des cinq dernières années.

Quel est le rapport avec le sujet de l’article ? Tout simplement lire un maximum et se cultiver un maximum. C’est ce qu’on veut soutenir ici. Lire en français mais aussi en anglais. Le catalogue anglais est tellement riche de livres qui ne sont pas traduits en français (ou dans certains cas perdent certains sens).

 

3) Un ordinateur portable

 

 

Soyons honnêtes. Nous utilisons nos ordinateurs pour des choses importantes (étudier, trouver un emploi, acheter en ligne, réserver un voyage, etc.) et pour d’autres occupations beaucoup moins nécessaires (réseaux sociaux, regarder des films et séries, jeux-vidéos, …). Mais en restant dans le thème de cet article, avec un ordinateur portable et une connexion internet on peut apprendre tellement ! On peut carrément trouver assez d’informations pour changer de vie (professionnelle et privée) si on le voulait. Non, je ne vais pas vous vendre une formation en ligne à plusieurs centaines d’euros. Une formation du type “comment réussir sa vie et être libre”.

Je pense, aussi, que dans certains cas, on pourrait même se passer d’avoir une formation ou de travailler dans un lieu physique. Plus besoin de se déplacer pour se former ou acquérir de nouvelles compétences. On peut le faire de chez soi, dans un café, n’importe où. On peut même travailler avec juste un ordinateur portable de chez soi. Le nombre de freelance ou de personnes salariées qui travaillent de plus en plus de chez elles en est une preuve. Il y a aussi l’exemple des nomades digitaux. Ces personnes qui voyagent d’un pays à l’autre et dont leurs sources de revenus sont des activités liées à l’internet. Revenus venant d’activités de blogging, e-commerce, community manager, etc.

Revenons sur le thème du sujet. Dans cette partie, le développement personnel côté éducation et formation. Internet est une mine d’informations utiles. Si vous êtes étudiant et vous ne savez pas quelle spécialisation suivre, quel travail exercer, vous pouvez trouver énormément de réponses et de témoignages. Il faut, c’est vrai, bien chercher. Les réseaux sociaux sont aussi là pour ça avec les sites spécialisés comme LindkedIn : N’hésitez pas à contacter les professionnels par message privé si vous avez des questions pertinentes. Ils risquent de vous répondre !

Si vous voulez vous réorienter, il y a énormément de cours en ligne. Il y a Coursera par exemple, où vous pouvez apprendre sur différents sujets. Mais il y a aussi des sites de cours en ligne spécialisés comme UdemyUdacity ou CodeAcademy si vous voulez apprendre à programmer par exemple…
Bref le champ du possible est illimité. Entre se former, acquérir de nouvelles compétences et se réorienter, trouver un emploi, rencontrer des gens qui vous aideront à réussir, etc.

Cet article seul ne répond pas totalement au sujet mais n’est qu’une partie d’une série d’articles sur le même thème. Parce que, on le sait, un.e racisé.e peut lire autant de livres qu’il/elle veut. Avoir toutes les connaissances techniques. Et pourtant ne pas se voir offrir un poste, une promotion ou un salaire à sa juste valeur.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.